Mise à jour le 15 avr. 2021
Publié le 15 avril 2021 Mis à jour le 15 avril 2021

Maître de Conférences en Psychopathologie et Psychologie clinique

JUNG Johann
 
Fonctions et responsabilités
  • Maître de Conférences en Psychopathologie et Psychologie clinique
  • Psychologue clinicien
  • Co-responsable du Réseau « Cliniques de l’adolescence », CRPPC
  • Responsable pédagogique du Portail L1 Psychologie – Sciences Cognitives
  • Membre du conseil de l’institut de psychologie
  • Ancien membre de la Commission Fédérale de Formation (CFF), Association S.O.S Amitié France, Paris
  • Ancien membre du GREPFA (Groupe de Recherches en Placement familial)
Thèmes de recherche
  • Psychopathologie de l’adolescent
  • Clinique des enjeux identitaires chez le sujet adolescent ou le jeune adulte en situation de crise ou de rupture
  • Métapsychologie de l’identité et du double
  • Processus de subjectivation et de symbolisation dans les problématiques narcissiques et identitaires
  • Modélisation et évaluation des dispositifs de soin et pratiques cliniques « aux limites »
  • Dispositifs d’écoute à distance
  • Médiations virtuelles numériques (Jeux vidéo)
  • Accueil Familial Thérapeutique (enfants et adolescents)
  • Approche psychanalytique de la création
Publications
Articles dans des revues internationales ou nationales avec comité de lecture (ACL)
Á l’étranger

JUNG J. (2013), « Ambiguïtés et paradoxes en Accueil Familial Thérapeutique : questions d’identités », Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, Bruxelles, 50(1), p. 213-223.

JUNG J. (2014), « Auto-analyse et relation en double », Psychothérapies, Genève, 33(4), p. 3-7.

JUNG J. (2014), « L’agir suicidaire : un acte pour s’autoreprésenter ? », Psychothérapies, Genève, 34(3), p. 157-163.

JUNG J., FRANCISCO A. (2017), « Le double : un opérateur thérapeutique dans les souffrances narcissiques-identitaires ? », Psychothérapies, Genève, 37(4), p. 253-260.

JUNG J., ROUSSILLON R. (2020), Die Identität und das « Übergangsdouble ». Zeitschrift für Psychoanalytische Theorie und Praxis, à paraître.

En France

JUNG J. (2010), « Du paradoxe identitaire au double transitionnel : le Horla de Maupassant », Revue Française de Psychanalyse, 74(2), p. 507-519.

JUNG J., ROUSSILLON R. (2013), « L’identité et le “double transitionnel” ». Revue Française de Psychanalyse, 77(4), p. 1042-1054.

JUNG J. (2015), « L’ombre du double. Malaise dans la réflexivité », Psychiatrie de l’enfant, 58(1), p. 5-22.

JUNG J. (2015), « Le narcissisme primaire, le double et l’altérité », Recherches en Psychanalyse, 19(1), p. 77-86.

JUNG J. (2015), « Primary narcissism, the Double, and Otherness », Research in Psychoanalysis, 19(1), p. 79-88.

JUNG J. (2015), « Un paradoxe de la réflexivité : penser sa propre mort », Adolescence, 33(4), p. 859-870.

JUNG J., PETAVY C., POURCEL N., ROCHET T., SERHANE Y. (2017), « Figures de la parentalité et enjeux du familial en Accueil familial thérapeutique », Bulletin de psychologie, 550(4), p. 255-263.

JUNG J., GILLET G. (2018), « L'utilisation de l'avatar dans les groupes thérapeutiques à médiation « jeu vidéo ». Du double virtuel au double transitionnel », L’évolution Psychiatrique, 83(3), p. 477-485.

JUNG J., GILLET G. (2019), « L’immersion dans les thérapies médiatisées par le jeu vidéo », Bulletin de psychologie, 561(3), p. 181-190.
Articles dans des revues avec comité de lecture non répertoriées (ACLN)
En France

JUNG J. (2014), « Formes transitionnelles du double à l’adolescence », Perspectives Psy, 53(1), p. 73-79.
Articles dans des revues sans comité de lecture (ASCL)

En France

JUNG J. (2009), « L’Accueil Familial Thérapeutique en question : vers une spécificité des indications », Journal des Psychologues, 263, p. 67-70.

JUNG J. (2010), « Ni tout à fait un même, ni tout à fait un autre : le double transitionnel », Canal Psy, 88-89, p. 5-7.

JUNG J. (2010), « A propos de l’écoute des habitués / dépendants à S.O.S Amitié », Revue S.O.S Amitié, 142, p. 20.

JUNG J. (2010), « Vous avez dit “phonophile” ? », Revue S.O.S Amitié, 145, p. 23.

JUNG J. (2011), « Le miroir de l’autre », Revue S.O.S Amitié, 146, p. 4-5.

JUNG J. (2011), « Tout ce que dit l’appelant est vrai ! L’écoute de la réalité psychique en jeu », Revue S.O.S Amitié, 148, p. 19.

JUNG J. (2013), « Mon nom est personne : identité et anonymat », Revue S.O.S Amitié, 154, p. 15-16.

JUNG J. (2014), « Ecouter la conversation ? », Revue S.O.S Amitié, 157, p. 15-16.

JUNG J. (2014), « Engagement et société », Revue S.O.S Amitié, 158, p. 4-5.

DUPLAN B., INFURCHIA C., JUNG J., PICHON A. (2015), « Sapere Aude ! Oser penser avec René Roussillon », Carnet Psy, 187, p. 51-55.

JUNG J. (2016), « Le double créateur dans l’écriture de soi », Carnet Psy, 199, p. 48-51.

Ouvrages

En France

JUNG J. (2015), Le sujet et son double. La construction transitionnelle de l’identité, Coll. Psychismes, Paris, Dunod, 280 p.