agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

CRPPC Portails : www - étudiants - personnels CRPPC

Vous êtes ici : Accueil > Colloques > Colloques-congrès du CRPPC > Journée de l'axe " corps et acte" du CRPPC : « Poser un acte. Déclinaisons théoriques et cliniques »

Actualité du 12 décembre 2015
Samedi 12 Décembre 2015

9h30 - 16h30

Journée de l'axe " corps et acte" du CRPPC : « Poser un acte. Déclinaisons théoriques et cliniques »

 

Journée de l'axe " corps et acte" du CRPPC : « Poser un acte. Déclinaisons théoriques et cliniques »

« Au commencement était l’acte… » (Freud, 1913). Néanmoins, dès ses origines, la psychanalyse n’en eût cure, mettant au centre de son dispositif, la parole. Suspension de la motricité fût donc de mise et ce, pour mieux favoriser introspection, plongée dans l’imaginaire, mentalisation et verbalisation.
La psychanalyse contemporaine a revisité certaines des premières hypothèses freudiennes, reconnaissant les différentes formes de langages, du corps et du comportement. L’acte est désormais sorti du strict cadre de la pathologie et lui sont depuis reconnues des fonctions variées. La prise en charge des cliniques contemporaines exige, bien souvent impérieusement, d’acter un accès à la réalité subjective à partir et/ou au travers d’actions (psychodrame, par exemple) et de l’utilisation d’objets, de média (peinture, écriture, jeu, etc.) avec lesquels le sujet va pouvoir faire, dire, mais aussi défaire, redire…
Mais à quelles conditions l’acte et la mobilisation du corps qui le rend possible sont-ils véritablement langages ? Quelles caractéristiques surtout présentent de tels actes, permettant de les différencier d’autres conduites ou comportements aux propriétés plus insignifiantes voire a-sensées, insensées ? Quelles dispositions subjectives président aux actes et comportements d’un sujet ? Qu’en est-il au juste des processus et enjeux psychiques mobilisés dans le fait de « poser un acte » ? Comment, au-delà de cette locution, entendre et penser la motion subjective qui s’exprime, se réalise ?
Telles sont quelques unes des pistes de réflexion que les chercheurs réunis à l’occasion de cette manifestation scientifique tenteront de mettre au travail, tant dans la diversité des approches conceptuelles qu’au regard de cliniques variées mobilisant chacune, à leur manière, corps et psyché du Sujet.

Samedi 12 Décembre 2015

Campus de Bron (salle à préciser)

9h30 - Accueil et introduction de la Journée
N. Dumet et M. Ravit

10h - L’acte, un concept à la croisée des chemins épistémologiques : l’acte, le corps et la parole.
Jean-Pierre Durif-Varembont (Maître de conférences HDR)

10h45 - De l'agir à la décompensation somatique. Réflexions sur les effets de l'acte thérapeutique sur l’équilibre psychosomatique.
Barbara Smaniotto (Maître de conférences)

11h30 - L’expression corporelle et agie du patient en séance : quelles motions subjectives en jeu ?
Marie Demahis (étudianteM2) et Nathalie Dumet (Professeur)

12h30-14 h Pause déjeuner

14 h – Figures de la désubjectivation et de la décorporéation : viols et tortures
Patrick-Ange Raoult (Maître de conférences HDR)

14h45 - Performance et métamorphose de l'acte dans la création chez Niki de Saint Phalle.
Magali Ravit (Professeur)

15h30 - Le langage du théâtre en médiation thérapeutique: une reprise du processus de subjectivation en plusieurs actes.
Tamara Guénoun (Docteur, ATER au CRPPC)

16h15 – 16h30 Clôture de la Journée
N. Dumet et M. Ravit

mise à jour le 13 novembre 2015



______________________

- Cycle de Rencontres -

Séminaires du CRPPC

Conférences du CRPPC

- Rencontres annuelles -

M2 Pro

Rencontres ouvertes avec les praticiens

- Evènements -

______________________
Colloque : cadre et corps
04-02-2017

______________________
Colloque : symbolisation
31-03/01-04-2017

______________________

Documents :

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Lumière Lyon 2