agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

CRPPC Portails : www - étudiants - personnels CRPPC

Vous êtes ici : Accueil > Colloques > Anciens colloques-congrès > 8ème COLLOQUE DU SIICLHA

8ème COLLOQUE DU SIICLHA

 

JEUDI ET VENDREDI 28 ET 29 NOVEMBRE 2013

SIICLHA : Séminaire Interuniversitaire International sur la Clinique du Handicap Handicap et Violence Université Lumière Lyon 2 Campus Porte des Alpes Amphithéâtre Culturel

Argument du 8ème SIICLHA

Comment peut-on penser la violence dans le rapport au handicap ? Quelles formes de violence, sur la scène de la réalité comme dans le fantasme, le handicap mobilise-t-il ? Le handicap est-il ou fait-il violence ? Quels types de violence dans les relations intersubjectives peut-il générer ? Comment se différencient et s’articulent violence, agressivité, haine, dans la confrontation au handicap ? Le handicap est violence dans la mesure où il touche les fondements narcissiques des sujets concernés, celui qui en est atteint comme ceux (l’entourage, les parents) qui le découvrent chez un enfant, un frère, une sœur. La personne atteinte de handicap est malgré elle porteuse d’une violence qu’on pourrait qualifier d’anthropologique, dans la mesure où le handicap défie la représentation de l’humain. L’environnement humain et le regard social par ailleurs déterminent pour une part la « situation de handicap », ce qui peut représenter une forme de violence. L’entourage fait aussi violence dans la mesure où il est parfois envahi non seulement d’inquiétude mais aussi de haine. Cette dernière est liée pour partie à la peur de l’autre différent, et peut être revêtue de commisération ou s’exprimer via une violence plus directe. Le sujet handicapé, vulnérable, est par ailleurs plus qu’un autre susceptible de subir des maltraitances de la part des professionnels et des proches.

Le sujet atteint par le handicap peut aussi être acteur de violence. Un enfant peut parfois régner de façon omnipotente sur son entourage, empêché par la blessure et la culpabilité d’assurer des positions parentales structurantes. La violence peut infiltrer également les rapports entre sujets atteints de handicaps. Enfin, les professionnels qui s’occupent de leur vie quotidienne sont ou se sentent parfois violentés par les comportements des enfants, des adultes et des personnes âgées handicapés. Ainsi, comme dans toutes les relations humaines, la violence est mobilisée dans tous les liens autour des sujets atteints par le handicap. En quoi celle-ci est-elle inévitable, voire aux fondements des liens ? Quelle est la part inutile, évitable, désorganisatrice de la violence ? Ces différentes questions, et les déclinaisons qu’elles impliquent, seront l’objet de ce 8ème colloque international du SIICLHA qui aura lieu à Lyon les 28 et 29 novembre 2013.

Les membres du comité scientifique :

Albert CICCONE, Professeur, Université Lumière Lyon 2 (CRPPC) Simone KORFF-SAUSSE, Maître de Conférences, Université Diderot Paris 7 (CRPMS) Sylvain MISSONNIER, Professeur, Université Descartes Paris 5 (LPCP) Roger SALBREUX, Pédopsychiatre, Paris (AIRHM, ANECAMSP) Régine SCELLES, Professeur, Université de Rouen (Psy-NCA)

Renseignements :

Stella GERVELAS, Coordinatrice SIICLHA : seminairehandicap@noos.fr

Valérie HANSS, Coordination sur Lyon : valerie.hanss@free.fr

Présentation du SIICLHA

(Séminaire Interuniversitaire International sur la Clinique du Handicap)

Responsables (et fondateurs) : Albert CICCONE, Simone KORFF-SAUSSE, Sylvain MISSONNIER, Roger SALBREUX, Régine SCELLES

L’objectif du SIICLHA est de mettre en réseau et de faire travailler ensemble des professionnels du terrain engagés dans la recherche, des étudiants de Master et de Doctorat, des enseignants-chercheurs intéressés par la recherche dans le champ du handicap avec une approche psychodynamique et/ou psychanalytique. Le séminaire est interdisciplinaire, il concerne la psychologie et ses articulations avec toutes les disciplines en sciences humaines. Le SIICLHA organise une manifestation par an et publie un livre par an aux éditions Érès.

L’objectif est de se centrer sur des thématiques fondamentales et complémentaires autour de la clinique et des théories du handicap. Dans cet esprit, les conférences laissent une large place au débat et les ateliers fonctionnent comme des séminaires de recherche où des études sont présentées et discutées. Des chercheurs italiens, belges, suisses, anglais, tunisiens, québécois participent activement à ce réseau depuis sa création. Dans chaque colloque des ateliers sont réservés aux doctorants qui souhaitent exposer et discuter leurs travaux en cours ou achevés. Les recherches des doctorants peuvent déborder la thématique du colloque mais concernent toujours l’approche clinique du handicap.

PUBLICATIONS DU SIICLHA :

- 2007 : Cliniques du sujet handicapé. Actualités des pratiques et des recherches, sous la direction d’A. CICCONE, S. KORFF-SAUSSE, S. MISSONNIER, R. SCELLES (Toulouse, Érès).

- 2008 : Handicap : l’éthique dans les pratiques cliniques, sous la direction de R. SCELLES (Toulouse, Érès).

- 2009 : La Vie psychique des personnes handicapées, sous la direction de S. KORFF-SAUSSE (Toulouse, Érès).

- 2010 : Handicap, identité sexuée et vie sexuelle, sous la direction d’A. CICCONE (Toulouse, Érès).

- 2011 : Honte et culpabilité dans la clinique du handicap, sous la direction de S. MISSONNIER (Toulouse, Érès).

- 2012 : Art et handicap. Enjeux cliniques, sous la direction de S. KORFF-SAUSSE (Toulouse, Érès).

2013 : Famille, culture et handicap, sous la direction de R. SCELLES (Toulouse, Érès).

CI-JOINTS LE PROGRAMME AINSI QUE LE BULLETIN D’INSCRIPTION


mise à jour le 12 décembre 2014


Contacts

Directrice: Anne BRUN, annebrunlyon@orange.fr
Directrice adjointe: Magali RAVIT, magali.ravit@wanadoo.fr
Coordinatrice de recherche: Eliane GASTALDO, eliane.gastaldo@univ-lyon2.fr
Gestionnaire financier: Farida MARTINEZ, farida.matinez@univ-lyon2.fr

Documents :

Université Lumière Lyon 2